Les sites Comparagroup
Comparavie

Comparaconso
Comparabourse
Comparalivrets
Comparabanques

 
Comparafcpi



Bienvenue sur Comparafcpi
: comparatif des FCPI en ligne

 
 

FCPI


1- FCPI: définition et fiscalité d'un FCPI.

Les Fonds Commun de Placement dans l’Innovation, plus connus sous l’acronyme FCPI, ont été créés, en 1997, pour soutenir la recherche et le développement dans les Petites et Moyennes Entreprises. Des avantages fiscaux ont été mis en place pour inciter les investissements dans ces placements. Sur les 10 premières années de leur existence, ils ont permis d’investir 2,2 milliards d’euros dans quelques 800 entreprises.

Pour atteindre leur but les FCPI sont strictement encadrés ; ainsi, ils restent réservés aux personnes physiques, les entreprises et associations ne peuvent avoir recours à ce placement.

De plus, au moins 60 % des fonds investis doivent être attribués à des PME innovantes, c'est-à-dire ayant obtenu le label délivré par l’agence OSEO Anvar ou consacrant au moins un tiers de leur chiffre d’affaires à la recherche, dont le siège social est situé dans les limites de la communauté européenne et qui ne sont pas cotées en bourse.

De plus, l’investisseur, pour bénéficier des avantages fiscaux liés à ce placement, devra conserver ses parts durant au moins 5 ans. Si ces critères sont réunis une réduction d'impôt égale à 25 % des sommes engagées sera appliquée.

L’investissement dans un FCPI reste soumis à un plafond de 12 000 €, pour un investisseur célibataire, et à 24 000 €, pour un couple.

Depuis le 1er janvier 2008, l’investisseur, soumis à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune, peut également bénéficier d’une réduction pouvant atteindre 20 000 € ; pour cela, le FCPI devra investir au moins 40 % des fonds dans des sociétés, de moins de 5 ans, éligibles au dispositif de la loi TEPA.




 

2- FCPI : un placement toutefois risqué

Par leur nature, les FCPI sont des placements risqués ; en effet, les fonds investis sont placés dans le capital des sociétés sélectionnées.

Le premier risque tient au caractère innovant des entreprises aidées ; en effet, rien ne garantit que l’innovation aboutisse à un succès. Les premiers FCPI, qui s’appuyaient, à la fin des années 1990, sur le développement des start-up de l’Internet, permettent d’illustrer ce risque.

En effet, lors de l’éclatement de la bulle  Internet, les investissements réalisés ont perdu en rentabilité, faisant apparaître une certaine méfiance, de la part des investisseurs, qui se manifeste aujourd’hui par une baisse de volume des capitaux investis.

Il faut aussi noter que les bénéfices fiscaux liés à l’investissement dans un FCPI seront perdus si les fonds sont retirés avant un délai de 5 ans (sauf en cas de décès, d’invalidité ou de licenciement du porteur de parts).

Cette immobilisation ajoute donc encore un peu plus aux inconvénients liés à ce type de placement.

Si les FCPI peuvent donc apparaître comme un placement peu attractif, il convient de prendre en compte le fait que les organismes de placement, ayant tiré les enseignements des 10 premières années d’existence, se montrent plus prudents.

En effet, certains FCPI, lancés en 2001 et arrivés à échéance, ont permis de dégager une plus-value de plus de 7 % par an, comme, par exemple, le fond Euroboutic, géré par Fiducial Gérance, qui affichait un rendement de 7,14 %, en 2005, performance qui n’est pas négligeable.

Les FCPI sont donc des placements réservés aux investisseurs prêts à prendre quelques risques pour  trouver de bons rendements.

 

AVERTISSEMENT AMF

Les FCPI sont des produits risqués qu'il faut détenir au moins 8 ans
Nous vous recommandons de lire la notice d'informations avant toute souscription

 

 

 

 

Comparafcpi, le site comparatif des FCPI
Qui sommes nous ? - Informations légales - Contact - Communiqué de presse

un site du réseau comparagroup
Comparagroup